Accueil > Dossiers > Quel futur pour les objets connectés ?

Quel futur pour les objets connectés ?

Cyberiance s’est penché sur ce nouveau phénomène qui intrigue et effraie à la fois.

On entend beaucoup parler des objets connectés depuis quelques mois, mais de quoi s’agit-il exactement ? S’il n’en existe aujourd’hui pas de définition officielle, on adoptera la convention qui propose de regrouper tous les gadgets ayant pour vocation de recueillir des informations sur une activité et de les transmettre à un smartphone ou un ordinateur via réseau sans fil.

Parmi les plus populaires, on compte par exemple les bracelets connectés, qui permettent à leur utilisateur de mesurer leurs performances sportives, et d’en recueillir toutes les statistiques directement sur l’application associée.

On parle également d’IDO : Internet des Objets, ou d’IOT : Internet Of Things, pour représenter le phénomène de transition des objets du quotidiens aux objets intelligents, connectés à Internet.

Qu’en pensent les Français ?

Pour 84% d’entre eux, le développement des objets connectés représente un véritable progrès, une innovation dans nos modes de vie. D’ailleurs, un quart des personnes interrogées en utilisent d’ores-et-déjà, pour faciliter leur quotidien, surveiller leur santé, se déplacer ou se protéger.

Dans l’étude « Objets connectés, ce qu’en attendent les Français », réalisée par La Poste - Opinionways, on apprend par ailleurs que les objets les plus connus sont :

  • Les montres connectées : 53%,
  • Les télévisions connectées : 49%,
  • Les systèmes de sécurité connectés : 34%,
  • Les lunettes connectées : 32%,
  • Les bracelets connectés : 30%.

Des objets connectés qui font peur

S’ils promettent de belles opportunités aux professionnels comme aux particuliers, on peut toutefois reprocher aux objets connectés de capitaliser bon nombre de données personnelles, facteur perçu aujourd’hui comme un danger pour 75% des français interrogés dans le cadre de l’étude.

Afin d’anticiper les éventuels problèmes relatifs au respect de la vie privée, l’Union Européenne a entrepris une réflexion quant au cadre juridique concernant la collecte, le stockage et le traitement des données personnelles.

Une affaire à suivre de près…

Actus de l'agence

Alerte sur un nouveau virus usurpant votre identité

Depuis hier un nouveau virus se propage. Si vous avez reçu un message a priori de quelqu'un que vous connaissez, parfois même de votre propre adresse e-mail, un message avec un objet vague (ex : "Document1") contenant une pièce-jointe sous format .ZIP, surtout de l'ouvrez-pas !

En savoir +

Tweets

Cyberiance@cyberiance15 Nov

Découvrez le nouveau site de Nicolas Salvi, artisan charpentier et menuisier à Oye-et-Palet près de Pontarlier. Une… https://t.co/rp67LWqu3w

Cyberiance@cyberiance05 Jan

Découvrez le site internet d'Evidence Béton, spécialiste du béton ciré, poli ou désactivé dans le Jura et le Doubs https://t.co/r3vP82MA1Z

Suivez-nous sur twitter !

Dossiers

Gérer la liste blanche de son antispam

Beaucoup trop de professionnels utilisent des adresses e-mails génériques créées sur Gmail, Orange ou Free. Parfois sans le savoir, ils bénéficient (parfois en le subissant) des services d'un antispam bien capricieux. Solutions.

En savoir +